31 juillet 2017

A vos crayons ! mais... kezako ?

Bonjour, bonjour les Piqueuses !

Alors ? çà phosphore un peu autour de votre sujet de rentrée ? 

Je vous ai promis quelques images d'inspiration.... les voilà ! mais dans un premier temps, je vous propose un petit plongeon en arrière : la jupe crayon, on en parle, on en coud, mais sait-on d'où vient-elle ? Pour vous, je me suis penchée (mais pas trop hein ! j'ai le vertige...) sur la question. Et voilà une petite synthèse qui vous permettra de replacer le sujet dans son contexte. ;o)

Jupe est un terme générique qui a mis un peu de temps à trouver sa définition moderne "pièce de vêtement féminin [eh oui ! en Occident, elle est devenue presque exclusivement à usage des dames et demoiselles et ce, depuis la fin du XVIIème siècle] fixé au niveau des hanches ou de la taille pour couvrir tout ou une partie du bas du corps sans division pour chaque jambe et sans qu'en principe les bords inférieurs soient refermés". 

Un peu complexe, on s'entend ! Bref... en tout état de cause, il existe différents types de jupes et la jupe crayon reste une invention moderne.

On peut considérer que son origine puise dans celle de la jupe droite (sa proche cousine, que certains considèrent comme la même pièce).

Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate et dicte sa fureur noire, les rationnements et la pénurie conduisent le gouvernement anglais à demander à l'Incorporated Society of London Fashion Designers de créer des modèles nécessitant peu de tissus. Les jupes raccourcissent et se simplifient. La jupe droite est imposée à la femme. La politique n'est ni à l'extravagance ou ni à la coquetterie.

La jupe crayon est une sorte de déclinaison, moulée sur les courbes féminines de haut en bas, en principe taille haute et descendant juste au dessous du genou, optionnellement fendue. Elle a été particulièrement popularisée dans les années 50 (qui ne se souvient pas des héroïnes hitchcockiennes ? ou de Marylin ? ou de Grace Kelly ?). Depuis sa création, elle est sans conteste devenue une pièce iconique des gardes-robes... elle peut effrayer par son côté moulant et sexy mais, bien choisie, bien portée, elle flatte sans conteste la silhouette, y compris de celles qui s'y attendraient le moins (et ce n'est pas moi qui le dit mais de nombreuses spécialistes de la mode !). D'autant qu'elle est tout à fait adaptable à différents looks.

Mais alors ? comment la choisir et comment l'associer ?

Je vous renvoie notamment à cet article de Dress like a parisian (mais vous trouverez d'autres références sans difficulté).

 

Place aux images maintenant !

 

Version chic working girl, avec chemisier et/ou petite veste

Source: Externe crayon working girl

 

Résolument rétro, classique ou plus fantaisie

crayon rétro Source: Externe

Haute en couleurs, dans un tissu Wax, pour faire durer l'été

Source: Externejupe wax 

Source: Externe 

 

Décalée avec baskets plates et jeans

jupe crayon jean look-jupe-crayon-654x1024-399x625

 

Agrémentée de détails originaux (taille haute travaillée, peplum ou basque, noeud, bicolore...)

rondeetjolie_com_-1 

Source: ExterneSource: Externecrayon taille haute

crayon noeud crayon n oeud devantcrayon plissé

 

Et vous, laquelle a votre préférence ?

 

 

 

 

Posté par gris-bonheurs à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur A vos crayons ! mais... kezako ?

Poster un commentaire